6 collègues soumis à une procédure disciplinaire pour fait de grève au collège Bellefontaine de Toulouse

mercredi 3 juin 2015
par  Section départementale du Jura
popularité : 92%

Mutés d’office et menacés de sanctions disciplinaires, six enseignants du collège Bellefontaine de Toulouse, classé en éducation prioritaire, paient leur mouvement de grève de l’automne dernier.

La procédure, par son ampleur, est inédite. Cinq enseignants du collège Bellefontaine de Toulouse ont en effet reçu, mardi 22 mai, par voie d’huissier, un recommandé du rectorat les informant de leur mutation d’office et de l’ouverture pour chacun d’une procédure disciplinaire. Dans ces courriers, quasi identiques, que Mediapart a pu consulter, leur sont reprochés un « manquement à l’obligation d’exercer [leurs] missions conformément aux instructions de [leurs] supérieurs », un « manquement à l’obligation de courtoisie et de respect de [leurs] supérieurs hiérarchiques », un « manquement à l’obligation de loyauté vis-à-vis de l’équipe de direction ». Ces professeurs sont enfin et surtout accusés de perturber « gravement le bon fonctionnement du service public d’éducation ».
Derrière ces formules administratives, c’est en réalité la participation au mouvement de grève de l’automne dernier qui leur vaut de telles sanctions.
Fin novembre, pour protester contre le décalage entre les moyens annoncés dans le cadre de la réforme de l’éducation prioritaire et ceux effectivement affectés à leur collège (préfigurateur pour la réforme des REP+), les professeurs de Bellefontaine avaient entamé une grève de près de trois semaines.

Motion du BDFN de la FSU
La FSU condamne les sanctions prononcées contre 5 enseignants du collège de Bellefontaine (académie de Toulouse) à la suite d’actions menées dans cet établissement (manque de loyauté, de courtoisie et d’obéissance).
Elle soutient les syndicats de la FSU engagés dans l’action et s’adresse au recteur et à la ministre pour obtenir la levée des procédures disciplinaires engagées.
Cette violence de la part du rectorat est intolérable et remet en cause la liberté d’expression, la liberté pédagogique, syndicale et le droit de grève.

La FSU du Jura apporte son soutien à ces 6 collègues soumis à une procédure disciplinaire pour fait de grève et vous invite à signer la pétition de soutien.
Signer la pétition.


Contact

MAISON DES SYNDICATS
76 RUE SAINT DESIRE
39000 LONS LE SAUNIER

Tél. : 03 84 47 12 64
Contact : fsu39@fsu.fr

Agenda

<<

2018

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois