CTSD préparation de la rentrée 2016 dans les collèges

mardi 9 février 2016
par  Section départementale du Jura
popularité : 91%

Déclaration préalable FSU

préparation de la rentrée dans les collèges
Présentation par l’IA :
La réforme du collège, n’est pas partagée mais l’objectif est de faire mieux réussir les élèves car les inégalités sont une réalité. La mise en concurrence est une formule qui n’existera pas dans les faits alors que la demande de travail commun est renforcée. Il n’y a pas besoin de hiérarchie supplémentaire ce sera le conseil d’établissement et le conseil pédagogique. Il faut permettre aux élèves de tisser des liens entre les différents apprentissages. Le problème du service partagé est lié à la ruralité, il faut faire évoluer le maillage des collèges. Pour les bilangues, la réforme avance la lv2 d’une année. Ne pas scinder le coté enseignement disciplinaire et EPI, l’AP participe aussi complètement de l’enseignement.
Nationalement : -5500 élèves et +2800 ETP dans la perspective de la réforme du collège (28,75h par division)
Dans l’académie : progressivité des dotations (taux de boursier, taux de PCS, taux de redoublement, taux d’habitants en zone rurale).

Les élèves sont répartis sur un gradian de 1 à 8.
catégorie 2 (REP) taux moyen par classe : 24
catégorie 4 taux moyen par classe : 25
catégorie 5 taux moyen par classe : 26
catégorie 6 taux moyen par classe : 27
catégorie 7 taux moyen par classe : 28

Dans toutes les catégories le département est en dessous de ce taux.
Jura : -217 élèves, -224 en collège et + 3 en ULIS et + 4 en SEGPA. Ces pertes se répartissent : -135 en 6ème, -37 en 5ème , -46 en 4ème , -6 en 3ème.
Le Jura concentre les 2/3 des pertes de l’académie, stabilité des effectifs pour 25 et 90, le reste des pertes en 70
L’académie gagne 5 emplois, le Jura perd 228 HP soit 16 emplois dans le Jura.
Dans le Jura : lissage du H/E, le taux départemental est maintenu sur la base du modèle académique. La dotation est de 13169 heures : 11997 HP, 1016 HSA, 156 IMP.

La FSU demande s’il y a des perspectives d’implantation d’ULIS. L’IA répond qu’il n’y aura pas d’évolution pour la prochaine rentrée.

La FSU partage le constat des inégalités dans le collège c’est le sens de la demande d’une autre réforme. La concurrence se mettra en place par le biais des marges qui ne permettent pas les groupes allégés nécessaires, co-intervention, AP (intéressante en raccrochant aux contenus dans les disciplines mais pb d’effectifs), L’interdisciplinarité (doit être en plus des disciplines mais besoin pour les élèves d’y donner sens et ne doit pas seulement être juxtaposition des disciplines), baisse des effectifs en collège, les ETP supplémentaires nationaux absorbent en partie la hausse des élèves dans les lycées. LV en augmentation, mais les élève seront moins présents devant les adultes, perte de (1h30 de face à face avec les adultes). Quelles consignes avez-vous donné aux chefs d’établissement pour utiliser la marge de 2h75 sur les dotations ? De plus les 2H75 ne sont pas pérennisées dans la réforme des collèges le temps élève est de 26h.

La FSU demande à avoir connaissance des effectifs par division et par établissement.

Pour l’IA, l’interdisciplinarité ne doit pas être une juxtaposition. On peut y arriver. LV2 transition à réfléchir dans les établissements. 4 fois 26 heures, c’est 104 ; avant il y avait 1H30 de moins. Les structures ne seront pas communiquées car la dotation est globale et il ne veut pas contraindre les établissements sur les structures.

Niveaux Nombre de divisions à moins de 25 rentrée 2015 Nombre total de divisions rentrée 2015 Nombre de divisions à moins de 25 rentrée 2016 Nombre total de divisions rentrée 2016
6ème 58 103 56 106
5ème 53 98 56 98
4ème 62 101 52 97
3ème 47 97 45

Il n’y a pas de gros écarts dans le département sur les effectifs par classe.

La FSU a demandé quelle était la pondération des différents critères et la prise en compte de la situation de Moirans qui se rapproche du H/E départemental alors que ce collège vient de sortir de l’éducation prioritaire.

Pour l’IA, il y a combinaison d’un h/E maintenu et de la faisabilité sur place. Pour comparer, il faut voir les plafonds Tavaux et Clairvaux et les planchers avec l’utilisation des critères académiques. A Moirans, les effectifs par division seront meilleurs que l’an passé.

La FSU a dénoncé l’augmentation du pourcentage d’HSA par rapport aux HP avec les difficultés pour les personnels : l’augmentation du nombre de postes fractionnés. C’est aussi un mauvais signe pour les établissements et la possibilité de mettre en place du travail d’équipe d’autant plus que dans certains établissements le nombre de postes partagés sera égal ou supérieur au nombre de postes fixes. A cela s’ajoutera les mesures de carte.

Pour l’IA : les dotations sont définies comme cela, il faut relativiser leur augmentation + 2% et c’est une souplesse. Le volume d’imp est inclus dans la DGH car c’est ce qui est disponible pour l’établissement. Le latin est dans la dotation. Les SEGPA, la question a été posée il y a trois jours, mais il n’y a pas de réponse solide pour le moment, elles ont eu l’ensemble des heures de droit.

La FSU s’inquiète de la prise en compte de l’enseignement de langues et cultures anciennes.

L’IA informe qu’il y a 155 heures données dans le cadre de la dotation globale pour chaque établissement.

La FSU s’inquiète du discours tenu par l’IA aux principaux sur l’utilisation des 2,75 : liberté ou contrainte (par exemple « section » sportive scolaire, aide devoirs pour certains élèves, …)

L’IA n’a pas donné de consigne, les sections sportives sont définies par le recteur. L’autonomie inscrite dans les marges. Les horaires élèves sont limités à 26h en dehors de la bilangue et des langues et cultures anciennes.

Vote répartition : Pour : 0 Contre : 6 Abs : 4

Règles du mouvement 1er degré

Les TR et ZIL des circonscriptions « redécoupées » seront réaffectés avant le mouvement sur un poste Tr et participeront au mouvement dans le cadre général sans point de suppression.

La FSU rappelle que ces règles ont été élaborées lors de groupes de travail avec une volonté partagée d’avancer sur cette élaboration. Elle rappelle son opposition au profilage de postes : les enseignants sont formés par l’état, le profilage revient à dire que l’état n’a pas fait son travail, le recours au CV en plus que les enseignants auront une reconnaissance de la formation que d’autres leur auront donné. Nous défendons le « Tous capables » pour les élèves et aussi pour les enseignants.

Pour l’IA : profiler les postes, c’est mettre des aptitudes, des compétences en face de fonction particulière. Sur des emplois spécifiques tout le monde n’est pas positionné de la même façon.

La FSU rappelle aussi son opposition à la liste d’aptitude direction.

Vote : 10 abstentions.


Contact

MAISON DES SYNDICATS
76 RUE SAINT DESIRE
39000 LONS LE SAUNIER

Tél. : 03 84 47 12 64
Contact : fsu39@fsu.fr

Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois