Après les condamnations injustes et bâclées du 28 octobre dernier, la Confédération paysanne a décidé de faire appel. Des actions syndicales ne doivent pas être sanctionnées pénalement. Ces militants ont agi pour l’avenir de tous, contre la disparition des paysans, la précarisation générale, la destruction de l’environnement et la dégradation de notre alimentation.

La lutte contre l’industrialisation de l’agriculture s’inscrit dans la mobilisation grandissante contre les accords de libre-échange et le changement climatique.

La FSU confirme son engagement au côté d’organisations défendant une agriculture paysanne respectueuse des hommes et de l’environnement dans des territoires vivants, garante d’une alimentation de qualité pour tous et seule capable de « refroidir » le climat. Elle appelle à soutenir les 9 inculpés lors du procès en appel à Amiens le 17 juin.

Le tract d’appel de la confédération paysanne.

Pour vous inscrire : franchecomte@confederationpaysanne.fr

appel-17juin-conf_paysanne