La question de l’immigration, en France comme ailleurs, ne se règlera ni par la violence ni par le déni. Les valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité et de solidarité sont aujourd’hui mises à l’épreuve dans notre pays. Il ne s’agit ni plus ni moins que de permettre à toutes ces personnes de trouver un accueil, de se construire un avenir. Il ne s’agit ni plus ni moins que de respecter les droits humains les plus élémentaires, les droits de l’enfant aussi. C’est dans le droit fil de la tradition historique d’accueil de notre pays.

Nous, citoyennes et citoyens d’Europe, sommes de la même humanité que ces femmes, ces hommes et ces enfants qui fuient la guerre et la misère pour ne pas mourir. Comme eux, nous avons des enfants, nous travaillons, nous aspirons au bonheur et nous savons les efforts nécessaires pour construire nos vies dans un monde où la loi du plus fort est toujours en vigueur. Le sort que l’Europe, celle qui a connu tant de guerres, qui a envoyé tant de réfugiés sur les routes, leur réserve nous révolte.

Nous appelons tous les hommes et femmes de bonne volonté à combattre ces discours indignes qui refusent à ces hommes, ces femmes et ces enfants leurs droits élémentaires d’êtres humains.

Ensemble, nous demandons :

• que tous les réfugiés soient accueillis dans des conditions respectueuses de leur dignité ;

• une suspension des accords de Dublin et leur révision ;

• l’organisation d’un grand débat public sur la question des réfugiés.

Ensemble, nous pouvons faire que l’intolérable cesse.

Dans le cadre de l’appel national,

CGT, FSU du Jura appellent à des rassemblements

vendredi 11 septembre, à 18h

Dole : sous-préfecture

Lons : place de la Liberté

St Claude : sous-préfecture

<a href="http://sd39.fsu.fr/IMG/pdf/appel_39-

_asile_c_est_un_droit_-2.pdf" class=’spip_out’ rel=’external’>l’appel unitaire : Asile ! C’est un droit !

le communiqué de presse de la FSU nationale

appel_39-_asile_c_est_un_droit_-2

communique_fsu-se_mobiliser_pour_les_refugies